Médiathèque de Blida, unique !

Lieu convivial pour la jeunesse

Lieu convivial pour la jeunesse

La médiathèque Hadj Mahfoudh Mahieddine à Blida rassure et laisse entrevoir un soupçon d’optimisme à travers ce qu’elle offre à la jeunesse. 11 activités et pas moins pour une médiathèque sise au milieu d’une cité au nom flatteur, les Rosiers », à Blida et qui compte près de 1.200 adhérents possédant carte et des visiteurs occasionnels pour chaque jour de la semaine puisque le centre ne désemplit jamais. « Nous ne sommes point dans une cité dortoir » a aimé déclarer le directeur, Mr Rahmani Fadhloune, en charge de la médiathèque depuis l’année 2005, date de la rétrocession du lieu à la jeunesse et les sports de Blida par la mairie du chef-lieu. Quinze millions de dinars algériens avaient été nécessaires pour la restauration, la rénovation ainsi que la dotation en matériel et personnel. Deux niveaux occupent les quelque 1000 m² où les jeunes de tous les environs se retrouvent.

Les enfants se prennent en charge

Les enfants se prennent en charge

Un centre qui était à l’abandon laisse entendre aujourd’hui de la musique classique sur guitare et piano, voir et apprécier de la peinture à travers le club des arts plastiques, l’apprentissage de l’anglais pour différents niveaux par Mr Larinouna, des cours de soutien dans différentes matières, de l’audio-visuel axé sur l’initiation à la photographie, aux prises de vue et montage avec musique et sons.

Endroits bien aérés

Endroits bien aérés

La bibliothèque de l’établissement dispose de la connexion Internet avec accès gratuit pour les membres. « Les enfants et jeunes personnes ne paient que 400 DA par an pour la carte d’abonnement et nous avons obtenu un contrat assez spécial de la part des services de la poste pour que tout jeune puisse accéder à l’information diffusée par Internet » précisera, fièrement, Mr Fadhloune.

Un directeur au fait de ce qui intéresse les jeunes

Un directeur au fait de ce qui intéresse les jeunes

A l’entrée, sans aller plus loin et risquer de s’y perdre, le jeune dispose d’un espace, le point d’information, pour se renseigner sur les différents types de formation professionnelle et un point d’écoute est là pour tout soutien psychologique dont les jeunes ont -très souvent- besoin. A un endroit retiré du premier étage, un espace « jeux d’échecs » accueille les jeunes pour une initiation. « Nous avons en projet pour le début de l’année 2015 l’ouverture du « coin cuisine » réservé aux femmes, quel que soit leur âge » dira le responsable qui table sur une augmentation conséquente du nombre d’abonnés.
Il reste à souhaiter que ce genre de centre d’activités voie le jour un peu partout dans cette ville qui compte pas moins de 210 000 habitants, en majorité des jeunes, et qui ne demandent qu’à se retrouver entre eux.

Concentration et logique apprises aux enfants

Concentration et logique apprises aux enfants

Submit comment

Allowed HTML tags: <a href="http://google.com">google</a> <strong>bold</strong> <em>emphasized</em> <code>code</code> <blockquote>
quote
</blockquote>