Algérie : onze soldats tués dans une embuscade

Dans la nuit du vendredi 17 juillet au samedi 18 juillet, une patrouille militaire algérienne a été victime d’une embuscade du côté de Djebel Ellouh, dans la région de Aïn Defla, à près de140 km au sud-ouest d’Alger. Onze soldats ont été tué lors de cette attaque revendiquée par un groupe terroriste se réclamant d’Aqmi.Communiqué de Aqmi au Maghreb

Communiqué d’Aqmi au Maghreb

Les premiers portraits de ces soldats ont été publiés sur Facebook dès l’après-midi du samedi. Dans la soirée, on pouvait voir les 11 portraits avec les noms et prénoms. Certains internautes ont même parlé de l’équipe (11 personnes) des martyrs d’Aïn Defla.

Jeunes soldats tombés en martyrs

Jeunes soldats tombés en martyrs

Devant le petit écran, les chaînes étatiques A3 et Canal Algérie ainsi que la chaîne privée Echourouk News n’avaient pas encore donné l’information à minuit ! La journée du dimanche débutait alors qu’on continuait à faire passer des messages de voeux de l’Aïd et des programmes de musique. Durant les bulletins d’information, on évoquait des faits divers, des tueries en Egypte et en Irak mais point d’info relative au massacre de jeunes Algériens dans une embuscade.

Le Commandant des forces armées

Le Commandant des forces armées

Le Commandant des forces armées algériennes et le premier ministre parlaient tout récemment d’une armée forte et d’un peuple digne mais où étaient ces deux responsables ce samedi ? Les gens à travers la Toile échangeaient les infos et proposaient le jeudi 23 juillet comme journée de deuil national sans passer par les filtres étatiques !
Y aura-t-il interdiction par Sellal de cette journée ?
sellal
Pourra-t-on interdire au Peuple d’être en deuil ? Que doivent penser les parents et les proches de ces jeunes tombés les armes à la main ? Que doit-on penser de ce « terrorisme résiduel » qui dure depuis des années, malgré la supposée « réconciliation nationale » ? Bouteflika, un président sur fauteuil roulant et sans la parole (pour ceux qui voudraient le comparer à Roosevelt), Rooseveltdevrait passer la main ! Les jeunes sont fatigués et les vieux n’en veulent plus ! Momie vivante, le système s’accroche à son être et voudrait le présenter comme un épouvantail pour les Algériens, épouvantail du devenir du pays sans lui…
boutef6
Nombre de ceux qui s’accrochent à ce pouvoir, ces octogénaires qui gouvernent un pays jadis vivant et dynamique, semblent oublier que la roue de l’histoire tourne, qu’ils avaient eux-mêmes pris le Pouvoir en étant jeunes mais pour le mener où ? Boudiaf disait bien : « Où va l’Algérie ? » en … 1964.
Boudiaf_o_va_lAlg_rie

Submit comment

Allowed HTML tags: <a href="http://google.com">google</a> <strong>bold</strong> <em>emphasized</em> <code>code</code> <blockquote>
quote
</blockquote>