Catégorie : éducation

Amin Zaoui dans un lycée

Les romans de l’auteur invoquent beaucoup le premier cercle familial ; Amin Zaoui évoquera devant les jeunes lycéens la mère qui n’avait jamais cessé de lui raconter des histoires, le berçant tout aussi bien que la tante et le père, jusqu’à lui inculquer cet amour pour la lecture, le voyage, l’évasion par les mots.

Lire en fête à Blida

Le printemps est là, et c’est la période choisie cette année pour organiser à Blida un festival de lecture. La manifestation « Lire en fête » va durer une dizaine de jours et concernera 5 grandes villes de la wilaya. Atelier de dessin, de lecture, de maquillage, tout était prêt dès le premier jour pour accueillir les enfants.

le français, quel statut ?

En Algérie, le citoyen se trouve parfois, si ce n’est souvent, désorienté devant le statut des langues en présence : l’arabe, l’amazigh et le français. Depuis l’indépendance du pays en 1962, le choix de la langue arabe comme langue officielle allait -presque- de soi mais les habitudes dans les milieux professionnels persistaient avec l’usage de…

Benteftifa, un souvenir impérissable

Des hommes parmi les hommes, vulnérables, modestes, suant la simplicité, disparaissent un jour sans que la majorité d’autres hommes ne se rendent compte jusqu’au jour où on demande des nouvelles de quelqu’un au détour d’une circonstance rappelalnt une scène vécue justement en compagnie de cette personne. Et il leur est dit : « mais elle…

Blida, Rentrée scolaire pas sûre

Près d’un mois depuis la rentrée scolaire en Algérie et Blida continue de traîner nombre de retardés : élèves exclus et non repris malgré les promesses, enseignantes n’ayant pas rejoint par la faute de l’éloignement, classes surchargées avec notamment 62 élèves pour une classe de terminale section sciences. De jeunes enfants à l’école primaire déjà…

Algérie : l’alphabétisation, une priorité pour « la ville des roses »

Au total, 756 heures d’enseignement pour une durée de 18 mois, avec l’objectif tracé de faire disparaître l’analphabétisme d’ici 2016, c’est la mission donnée à l’office de lutte contre l’analphabétisme, un office rattaché au ministère de l’Education nationale. Selon certains agents bénévoles et affiliés à l’association « Iqra », le volontariat a été la force première pour conjurer un des maux sociaux dont souffrent les citoyens.