Gloutonnerie

Gargantua, Pantagruel, gloutonnerie, Illustration d’une journée bien spéciale insistant sur l’acte rituel du sacrifice. Le mouton passe vite de vie à trépas et la faim, non de l’esprit, mais du ventre, apparait alors dans sa splendeur. Sourires larges, yeux brillants, bras remontés, prêts à l’attaque : foie, cerveau, rognons, tripes ne refroidissent point !

Si Rabelais en a fait un thème pour la quête du savoir dans toute son étendue, l’Algérien ce jour ne pense qu’à remplir sa panse, du moins pour celui et celle qui a pu, ce jour, effectuer le rituel. Créer peut-être à l’avenir un jour du « sacrifice » pour la recherche du maximum de Savoir, de la lecture, une gloutonnerie intellectuelle pour éprouver le plaisir de la connaissance. La jubilation sans mesure, la vivacité de l’esprit, l’initiation à la nourriture cérébrale : tout manque de ce côté pour l’é-cervelé algérien d’aujourd’hui.

Submit comment

Allowed HTML tags: <a href="http://google.com">google</a> <strong>bold</strong> <em>emphasized</em> <code>code</code> <blockquote>
quote
</blockquote>