Mostaganem ne veut pas des touristes ?

Article : Mostaganem ne veut pas des touristes ?
31 mars 2015

Mostaganem ne veut pas des touristes ?

Etrange comment une ville comme Mostaganem en Algérie ne daigne pas veiller le soir, préférant fermer boutiques et restaurants avant la tombée de la nuit. Ne veut-elle pas des touristes ? Ville côtière, surplombant une large bande du littoral algérien, Mostaganem semble se parfaire dans une léthargie que peu d’Algériens lui connaissent. Au cours d’une visite en ces belles journées finissantes du mois de mars, l’étonnement est à son comble lorsqu’un restaurateur du port de pêche annoncera dans un sourire déconcertant que « le restaurant est fermé en dehors de la saison estivale ! » N’y a-t-il que l’été pour vivre et jouir de ces espaces qui ne demandent qu’à être occupés par les touristes, aussi bien locaux qu’étrangers.IMG_3218

Mostaganem, dont le nom est lié à l’histoire ancienne avec l’interprétation de « marsa ghanim », « port du butin », en relation avec le vécu des corsaires algériens de la période ottomane ; une interprétation parmi d’autres et qui semble la plus plausible pour l’histoire récente de l’Algérie. La ville est à 350 km à l’ouest d’Alger et à 80km à l’est d’Oran, la deuxième ville d’Algérie ; elle compte près de 800.000 habitants répartis sur 32 communes permettant une densité de 292 habitants au km². IMG_3127
Au niveau du site de Sidi Lakhdar Benkhlouf, autre lieu de visites pour des dizaines de milliers de touristes, sis à 60 km de Mostaganem, la vie s’étire doucement, sans que quiconque songe à vitaliser ce secteur créateur d’emplois et de richesse. Des commerces de souvenirs déposés sans recherche sur des présentoirs n’attirant point la curiosité et de vieilles femmes assises à même le sol, proposant aux visiteurs du jour des herbes, de la semoule roulée par leurs propres mains ainsi que de l’artisanat local très primaire.IMG_3156 Pourquoi les autorités locales ne doivent-elles pas proposer leur aide à travers un savoir et du marketing sensé juguler le secteur ?IMG_3218
Au niveau du centre de la ville de Mostaganem, une entreprise étrangère construit le tramway, objet de nombre de querelles, surtout depuis le décès de deux ouvriers sur la ligne. Ces lignes de tramway vont servir surtout les étudiants des nombreuses universités de la ville ainsi que l’hôpital qui amène les consultants et les visiteurs. Le chantier crée de l’embarras pour les résidents mais la perspective à l’an 2017 de moyen de transport bénéfique aux piétons fait oublier les désagréments. IMG_3144
Entretemps, les touristes devront rappliquer dès le mois de juin et les mentalités locales devront se metr au diapason de ces « clients » potentiels, saisonniers et … dépensiers à souhait.

Partagez

Commentaires