Indépendance algérienne

3 juillet 1962 : c’était la déclaration d’indépendance de l’Algérie ! Sept années de guerre et 132 années d’occupation venaient de déboucher sur l’indépendance d’un pays meurtri ! Officiellement, il y a eu 1,5 millions de martyrs et les veuves ainsi que les orphelins avaient longuement souffert avant qu’il ne leur soit reconnu un statut jusqu’à en abuser (mais là est une autre histoire).

Le Peuple algérien, on le voulait seul héros.

Le Peuple algérien, on le voulait seul héros.

Les responsables de la Révolution algérienne avaient décidé de proclamer l’indépendance et la fêter un 5 juillet, date marquant l’invasion du pays en 1830. 62 ans après, que reste-t-il de cette fameuse révolution qui avait ébranlé la France et l’OTAN ?

Des têtes connues aujourd'hui à travers les manuels scolaires

Des têtes connues aujourd’hui à travers les manuels scolaires

Nelson Mandela faisait son apprentissage dans les maquis algériens, Frantz Fanon rencontrait la réalité de l’identité algérienne à travers les malades mentaux « enfermés » à l’hôpital psychiatrique de Joinville à Blida et qui porte aujourd’hui son nom.

Nelson Mandela avait côtoyé des maquisards algériens en 1960-1961

Nelson Mandela avait côtoyé des maquisards algériens en 1960-1961

Jean-Paul Sartre et tant d’autres intellectuels s’adresseront aux gouvernants français de l’époque avec la publication du « Manifeste des 121 » exigeant de donner l’indépendance aux Algériens. De Gaulle avait dû recourir à un référendum en avril 1962 en France puis un autre en juillet en Algérie.

Les murs algériens exprimaient la volonté de tout un peuple

Les murs algériens exprimaient la volonté de tout un peuple

La liberté devait être rendue à ces plus de 9 millions d’Algériens, qui sont au nombre de 41 millions 54 ans après.

La jeunesse algérienne, plus de 70% de la population, ne connaît pas trop les années difficiles d’une Algérie colonisée. L’Histoire, enseignée dans les manuels, ne rend pas exactement compte des péripéties, une guerre des chefs ayant eu le dernier mot même si des langues se délient et des vérités apparaissent à travers les témoignages des combattants eux-mêmes.

Leaders algériens ayant négocié l'indépendance.

Leaders algériens ayant négocié l’indépendance.

Le flambeau – ou le témoin – ne semble pas avoir bien été cédé, les caciques du FLN voulant à tout prix se maintenir au Pouvoir, et maintenir par la même occasion leurs privilèges. Les historiens commencent à écrire l’Histoire, leur Histoire, à travers les archives que l’Algérie récupère petit à petit de l’ancien colonisateur. Des intellectuels débattent aujourd’hui et apportent des faits à la lumière de tous les conflits internationaux, à travers les enjeux qui imposent une meilleure prise en main des destinées d’un grand pays, fort de ses 2,3 millions de km², de ses richesses naturelles et de sa proximité géographique avec l’Europe.

Premier président de l'indépendance, Benkhedda fut vite écarté.

Premier président de l’indépendance, Benkhedda fut vite écarté.

Cette année, la fête de l’indépendance coïncide avec la fête de l’Aïd, marquant la fin d’un mois de ramadan en plein été mais qui n’a pas été très chaud pour la population du nord du pays.

Submit comment

Allowed HTML tags: <a href="http://google.com">google</a> <strong>bold</strong> <em>emphasized</em> <code>code</code> <blockquote>
quote
</blockquote>